Mohamed Arkab à propos de la crise avec l’Espagne: l’Algérie ,un fournisseur fiable pour l’Europe

Mohamed Arkab à propos de la crise avec l'Espagne: l'Algérie ,un fournisseur fiable pour l'Europe

Dans une interview accordée au célèbre magazine allemand Der Spiegel , le ministre Algérien de l’Energie et des Mines Mohamed Arkab est revenu sur plusieurs questions liées aux derniers développements du marché énergétique impacté par le Covid-19, la crise ukrainienne, la sécurité énergétique ainsi que la brouille entre Alger et Madrid. 

Interrogé sur la crise politique avec l’Espagne et ses répercussions sur l’approvisionnement de la péninsule ibérique en gaz algérien, Mohamed Arkab a indiqué que l’Algérie respecte ses engagements et honorera ses obligations conventionnelles, notant que l’Algérie est un fournisseur fiable pour l’Europe.

Pour ce qui est d’une éventuelle augmentation du prix du gaz par la partie algérienne, le ministre algérien de l’Energie estime que les contrats d’approvisionnement sont réévalués tous les trois ans, tant en volume qu’en prix. Sur ce registre, Mohamed Arkab citera le renouvèlement des contrats avec l’Italie, et note que le prix mondial du gaz est annexé au prix du pétrole. Ceci dit la hausse des prix du pétrole signifiera automatiquement la hausse des prix du gaz.

S’agissant de l’intérêt européen pour le gaz algérien, le ministre souligne que l’Algérie exporte son gaz vers l’Europe via deux gazoducs la liant avec l’Espagne et l’Italie, jugeant nécessaire le recours à d’importants investissements pour l’exploration, la production et l’exploitation. S’adressant aux allemands, Arkab lancera un appel pour un partenariat mutuellement bénéfique, annonçant que l’Algérie a élaboré un programme ambitieux de 39 milliards de dollars pour accroître la production dans le secteur pétrolier et gazier d’ici 2026.

Interrogé sur la bureaucratie qui freine la promotion des investissements, Mohamed Arkab indiqua que l’Algérie s’est dotée d’une nouvelle loi sur les hydrocarbures dès 2020, qu’il juge attractive, mise au même diapason des normes internationales pour les contrats, le partage de la production et les contrats à risque.

 

 

 

 

 

 

 

SourceDer Spiegel
PARTAGER