Ghar Djbilet et TSGP, ces mégaprojets qui font mal aux ennemis de l’Algérie

Ghar Djbilet et TSGP, ces mégaprojets qui font mal aux ennemis de l'Algérie

Le conflit ukrainien a révélé au grand monde l’importance des matières premières dans l’établissement des rapports entre Etats.

En effet, l’Algérie avait depuis des décennies été associée à l’instauration d’un nouvel ordre mondial, axé sur une meilleure distribution des richesses de ce monde, et du droit aux populations du monde à l’accès aux soins, l’enseignement et aux commodités élémentaires de la vie. Ce n’est pas un hasard, si l’ancien président algérien le Feu Houari Boumediene ait plaidé la vision algérienne devant l’Assemblée Générale de l’ONU en avril 1974, favorable à un nouvel ordre mondial plus juste. L’Algérie avait compris l’importance et la valeur de détention des matières premières pour le développement socioéconomique. Près de cinq ans après, cette vision s’avère juste , confirmée par le conflit ukrainien et ce n’est pas le président russe Vladimir Poutine qui va nous démentir.

Propagande hostile à l’Algérie

Pour en résumer cet état de fait, il est nécessaire d’évoquer la campagne propagandiste hostile à l’Algérie, menée par les porte-voix du Makhzen, et supplétifs des officines et multinationales qui n’avalent pas de voir l’Algérie, investir et s’investir dans le développement des infrastructures de base et le développement de l’exploitation de ses richesses en gisements miniers et énergétiques.
Pour mieux expliquer, cette donne, Algérie54 cite la Fakenews des médias propagandistes du roitelet Mohamed VI, au sujet d’une prétendue annulation du projet de réalisation d’une route reliant la ville algérienne de Tindouf à la ville mauritanienne de Zouirete, une réalisation destinée à mettre fin à l’isolement géographique d’une région frontalière entre deux pays frères et à donner un nouvel essor au développement socioéconomique . L’objectif assigné par cette campagne propagandiste et haineuse, est le mégaprojet de Ghar Djbilet, dont la première phase de réalisation avait été approuvée par le Conseil des Ministres du 8mai 2022, sachant que ce mégaprojet qualifié de  stratégique incarne une approche « intégrée assurant la complémentarité » avec les différents projets industriels et les infrastructures y afférents, et ce, dans le cadre d’un agenda défini, comme révélé par les hauts dirigeants du pays.
Commentant l’impact de ce mégaprojet, le président Tebboune avait mis en exergue l’importance stratégique de cette réalisation en termes   d’opérations de production, d’exportation et de réduction de la dépendance à l’importation des matières premières,  la création de nouveaux postes d’emploi et la création d’une dynamique économique. Et là, il faut bien préciser que le Maroc ne digère pas de voir l’Algérie exploiter ce gisement minier, dont les grands contours ont été dévoilés au lendemain de la signature du traité de bornage des frontières en 1972 entre l’Algérie et le Maroc. Faire douter les algériens de la faisabilité de ce mégaprojet, est devenu l’objectif des médias inféodés au Makhzen et son maître l’entité sioniste. Ce n’est pas surprenant de voir des médias comme Sahel Intelligence, Maghreb Intelligence, Jeune Afrique, Afrik.com hespress.com ou Médiapart.com du supplétif Abdou Semmar, s’attaquer à l’Algérie et la détermination de son Peuple, ses institutions et ses dirigeants d’aller exploiter les richesses du pays pour engranger de nouveaux revenus susceptibles de financer des projets structurants, loin du diktat des institutions financières internationales de Bretton Woods.

Le Gazoduc Nigeria-Algérie-Europe

La concrétisation du mégaprojet du gazoduc reliant le Nigeria à l’Europe via le Niger et l’Algérie à savoir Trans-Saharan Gas-Pipeline TSGP, est de nouveau une réalité que les ennemis de l’Algérie tentent de saborder via une guerre de propagande de bas étage, vaincue sur le terrain par la détermination de l’Algérie et ses partenaires africains soucieux de sortir de l’OPA du néocolonialisme et l’impérialisme .

Le TSGP est un mégaprojet structurant, qui contribuera sans aucun doute à donner un nouvel élan à la complémentarité économique régionale, et à concrétiser une édifice dans la coopération Sud-Sud. Le TSGP est lié aussi aussi au projet multinational de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique (DTS) qui vise à réaliser l’interconnexion entre le Niger, l’Algérie, le Nigéria et le Tchad à travers un linéaire à fibre optique, ainsi qu’au projet de la route Transsaharienne .

L’ANP, première cible des « diarrhées » du Makhzen

L’ANP digne héritière de l’ALN dérange les officines néocoloniales et sionistes et leurs employés comme le Makhzen, et ce n’est pas surprenant de voir les propagandistes du roitelet et du Mossad s’attaquer à cette institution républicaine, pionnière en matière de lutte contre le terrorisme et qui gagne au fil des jours des galons en matière de maîtrise technologique et industrie de haute facture. Le professionnalisme de l’institution militaire, reconnu par les ennemis avant les amis, jumelé à une participation active aux actions citoyennes de solidarité, pour l’édification et la pérennisation de l’Etat-nation, à la hauteur des sacrifices de nos glorieux martyrs de la libération du pays du joug colonial et de nos glorieux martyrs, tombés dans le champ d’honneur lors de la lutte contre le terrorisme transnational et l’obscurantisme; a pris de vitesse les ennemis et leurs supplétifs, condamnés à courir derrière le train de la Nouvelle Algérie.