Al Sissi et Tamim Bin Hamad seraient-ils hôtes du Président Tebboune à Oran?

Al Sissi et Tamim Bin Hamad seraient-ils hôtes du Président Tebboune à Oran?

Si l’information n’est pas encore confirmée au moment ou nous mettons en ligne, il n’est pas exclu la tenue d’un sommet tripartite regroupant outre le président algérien le président Tebboune, le président égyptien Abdelfattah Al Sissi et l’émir du Qatar Tamim Bin Hamad Al Thani, en marge de leur présence à l’ouverture de la 19 ème édition des Jeux Méditerranéens qu’abrite Oran, prévue samedi 25 juillet.

Si la présence de l’émir qatari à ce grand rendez-vous sportif méditerranéen est quasi certaine, la présence du Rais égyptien n’est pas encore confirmée.

Sommet Al Sissi- Tamim Bin Hamad au Caire

L’émir du Qatar Tamim Bin Hamad est attendu ce vendredi au Caire, pour y rencontrer le président égyptien Abdelfattah Al Sissi, mettant fin à de longues années de tension entre les deux pays suite à la destitution de l’ancien président égyptien Mohamed Morsi issu de la confrérie des Frères Musulmans soutenue par Doha.

Selon des médias qataris, l’émir Tamim Bin Hamad Al Thani se rendra demain vendredi au Caire, suite à une invitation du président égyptien Abdelfattah Al Sissi. Ce sommet permettra sans aucun doute d’amorcer une nouvelle dynamique entre les deux capitales au profit des deux pays et des deux peuples et contribuera au renforcement des rangs arabes en prévision du prochain Sommet arabe prévu à Alger les 1 et 2 novembre prochain, coïncidant avec la commémoration du 68ème anniversaire du déclenchement de la glorieuse révolution du Premier Novembre.

Un éventuel Sommet algéro-égypto-qatari à Oran serait un grand succès pour la diplomatie algérienne allant dans le sens de la réunification des rangs arabes autour de la cause sacrée de la Palestine, bloquant par voie de conséquence les tentatives sionistes de la normalisation avec les Etats arabes, au détriment de la question palestinienne. L’initiative lancée par le président algérien Abdelmadjid Tebboune au sujet de la réconciliation des factions palestiniennes semblerait donner des résultats, et qui s’ajoutent à une imminente réconciliation du mouvement palestinien Hamas avec la Syrie. La dernière rencontre entre le dirigeant palestinien du Hamas  Ismaïl Haniya et le SG du parti de la résistance libanaise le Hizboallah à Beyrouth, augure un rapprochement entre le Hamas et le gouvernement syrien de Bashar Al Assad, une étape décisive pour la réconciliation inter-arabe, susceptible de permettre aux Etats arabes de sortir avec une action commune à l’occasion du prochain Sommet arabe d’Alger.