Extinction des feux à Djebel Boukornine: les unités de la Protection civile de retour de Tunis

Extinction des feux à Djebel Boukornine: les unités de la Protection civile de retour de Tunis

Les unités de sapeurs-pompiers de la Protection civile ont regagné le pays, vendredi, après avoir participé, sur ordre du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, à l’extinction des incendies déclarés mardi dernier à Djebel Boukornine dans la banlieue sud de Tunis. 

Les unités de sapeurs-pompiers relevant de la Protection civile sont rentrées en Algérie après avoir réussi, en compagnie des unités de la Protection civile tunisienne, à maîtriser totalement les feux.

Après avoir traversé les frontières tunisiennes en direction du territoire algérien, les colonnes de la Protection civile ont été accueillies, au poste-frontière d’Oum Teboul, par les autorités civiles et militaires de la wilaya et des responsables de la Protection civile des wilayas de l’est du pays.

Le chef de la mission algérienne de la Protection civile ayant participé aux opérations d’extinction des incendies à Djebel Boukornine, Kamel Ben Kouitane, a affirmé, dans une déclaration à la presse, que « grâce à leur longue expérience en matière de lutte contre les incendies et à leur professionnalisme reconnu à l’échelle mondiale, les agents de la Protection civile ont réussi, en compagnie de leurs homologues tunisiens, à maîtriser totalement les flammes à Djebel Boukornine ».

Il a rappelé que la Protection civile avait mobilisé 31 camions, dont 25 camions citernes, et 89 agents de différents grades. Les colonnes de la protection civile sont entrées en Tunisie mercredi dernier à l’aube pour aider l’Office tunisien de la Protection civile dans les opérations d’extinction des incendies, conformément aux instructions du président de la République, à la demande des autorités tunisiennes.

Dans une déclaration à l’APS, le lieutenant Fouad Belagoune, de la Direction de la Protection civile de la wilaya de Guelma, a qualifié l’opération « d’anticipative », durant laquelle la Protection civile a recouru « aux moyens individuels pour éteindre les feux au niveau de certains sites difficiles d’accès, notamment au sommet de la montagne ou les camions des pompiers n’ont pas pu accéder ».

De son côté, l’agent Mohamed Taguida, de la Direction de la Protection civile de la wilaya d’Oum El Bouaghi, a salué l’accueil chaleureux qui leur a été réservé à Tunis, et « l’esprit de fraternité » exprimé par les frères tunisiens.

Le lieutenant Adel Fadhel de la Protection civile de la wilaya de Guelma a indiqué pour sa part, que les agents de la Protection civile « prouvent, à chaque fois, durant l’accomplissement de leur mission à l’intérieur et à l’extérieur du pays, leur  humanisme et leur esprit de sacrifice ».

Lors de la cérémonie d’accueil de la mission algérienne de la Protection civile ayant participé aux opérations d’extinction des feux à Djebel Boukornine, les autorités d’El Tarf ont remis des présents symboliques à tous les agents qui ont accompli leur mission à l’extérieur du pays avec brio.

Pour rappel, les incendies déclarés à Djebel Boukronine et dans la montagne de Borj Cédria dans le gouvernorat de Ben Arous ont tous été maitrisés en recourant notamment aux moyens personnels pour éteindre certains foyers en raison de la difficulté d’accès ou de l’absence de voies, avait indiqué jeudi un communiqué de la protection civile.

Vers trois heures du matin, une équipe de secours composée de 14 camions citernes et de deux véhicules de liaison est sortie en destination de Djebel Boukornine et la montagne de Bordj Cédria dans le gouvernorat de Ben Arous, équipée de moyens d’intervention individuels (seaux-pompes dorsales), en raison de la difficulté d’accès et parfois de l’absence de voies.

A la demande de la Tunisie, le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait ordonné l’envoi immédiat de matériel terrestre et aérien à la Tunisie pour l’aider à éteindre les feux de forêts déclenchés dans ses massifs.

La protection civile a mobilisé deux gros hélicoptères des forces aériennes, 25 gros camions de la protection civile, 4 véhicules poste de commandement, une ambulance médicalisée, ainsi que 80 éléments de la Protection civile, de différents grades, qui sont entrés en Tunisie pour aider à éteindre les feux déclenchés dans les forêts de la chaîne montagneuse s’étendant du Djebel Boukornine aux frontières de Borj Cédria dans le sud de la capitale tunisienne, et ayant ravagé de vastes superficies du couvert forestier et végétal de la région.

La chaleur intense, les vents violents et le relief accidenté ont contribué à la propagation rapide des feux, sachant que les plateaux du sud de Tunis surplombent les plus grandes villes situées dans la banlieue de la capitale, notamment Ezzahra, Hammam Lif, Borj Cédria et Bou Mhel.