Saïd Chanegriha préside une conférence sur « la conversion de l’ALN en ANP »

M. Chanegriha reçoit le directeur du Service fédéral de la Coopération militaire et technique de la Fédération de Russie

Le Général d’Armée Saïd Chanegriha, Chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP) a présidé, jeudi, au cercle national de l’Armée à Béni Messous (Alger), l’ouverture des travaux d’une conférence historique sur « la conversion de l’Armée de libération nationale en ANP », à l’occasion de la célébration de la Journée nationale de l’ANP.

Ont assisté à cette conférence des conseillers du Président de la République, des membres du gouvernement, le Général d’Armée, Commandant de la Garde républicaine, le Secrétaire général du ministère de la Défense nationale (MDN), les commandants des forces et de la Gendarmerie nationale, et le commandant de la première région militaire.

Des chefs de départements, des directeurs et des chefs de services centraux au ministère, à l’Etat-Major de l’ANP ainsi que des moudjahidine et des personnalités nationales, ont également pris part à cette conférence.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le Général d’Armée Saïd Chanegriha a affirmé que cette conférence est « intervenue dans des conditions comparables à d’autres haltes de notre histoire séculaire, des haltes qui ont de tout temps nécessité un génie particulier reposant sur une vision éclaire, sincère, fidèle à la patrie et détachée de toute subjectivité et des considérations conjoncturelles restreintes ».

Ce génie, poursuit le Général d’Armée Saïd Chanegriha, a « assuré cette cohésion nationale qui permet de rassembler et de lutter contre les différents risques et dangers quels qu’en soit la nature, en vue de parachever le processus d’édification de l’Algérie nouvelle, une Algérie forte avec son peuple brave et son armée glorieuse, engagée, conformément à ses missions constitutionnelles, à défendre l’unité territoriale du pays en toutes conditions ».

La Journée nationale de l’ANP a été instituée par le Président de la République, Chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, en vue de se remémorer les prémices de la création de l’ANP dont l’Armée de libération nationale (ALN) est le noyau dur.