La France face aux conséquence économiques de la sécheresse

La France face aux conséquence économiques de la sécheresse

L’agriculture française est gravement menacée par la sécheresse suite aux conditions météorologiques exceptionnelles de ce printemps et de cet été; comme le souligne l’inquiétude exprimée par le principal syndicat agricole français, à savoir la Fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles FNSEA.

Cette dernière craint par ailleurs une pénurie de production de lait cet hiver, l’agenda des éleveurs ayant été perturbé, sachant que la première responsable de l’Exécutif français Elisabeth Borne avait récemment qualifié la sécheresse actuelle de «plus grave jamais enregistrée dans notre pays». «On a des animaux, qui sont dans les prés habituellement en cette période, qui n’ont plus rien à manger. Il faut apporter des fourrages stockés ce printemps, qui étaient destinés à alimenter les animaux l’hiver, que l’on utilise dès le mois de juillet et le mois d’août», s’est en effet inquiété auprès de Franceinfo le 6 août Yannick Fialip, président de la commission économique du syndicat.

Pour faire face à cette situation; la FNSEA réclame l’activation des «fonds des calamités»   pour permettre aux agriculteurs des départements les plus touchés, d’acheter du fourrage «financé à 50% par les éleveurs et à 50% par l’Etat».

Dans le même cadre, la FNSEA réclame une augmentation des prix du lait et un accompagnement des agriculteurs «Le prix du lait en France est 20% inférieur au prix du lait payé aux autres producteurs européens, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas. Une des premières mesures serait de mieux rémunérer nos éleveurs», a fait savoir la FNSEA.

 

PARTAGER