Après l’interdiction de la manifestation: une pétition en ligne pour chasser l’armée française du Niger

Après l'interdiction de la manifestation: une pétition en ligne pour chasser l'armée française du Niger

Les autorités nigériennes ont interdit une manifestation contre l’opération Barkhane au Niger prévues ce mercredi 17 août, provoquant l’ire des organisateurs qui décidèrent alors  le lancement d’une pétition en ligne qualifiant l’armée française de «force maléfique» et exigeant leur départ du pays.

Le mouvement M62 qui rassemble des organisations de la société civile et se décrit comme «pacifique» et engagé pour «la dignité et la souveraineté du peuple nigérien», indique dans un communiqué que, «respectueux» de la loi, il «prend acte de l’interdiction» de sa marche.

Il annonce avoir dès lors décidé «de lancer une pétition en ligne contre la présence de Barkhane au Niger», dont le texte demande que le gouvernement du président Mohamed Bazoum la «fasse partir de notre pays», ainsi que «toute autre force maléfique dont l’objectif est de déstabiliser et/ou piller les ressources de notre pays et du Sahel».