Pedro Sanchez quémande une audience chez le président Tebboune

Pedro Sanchez quémande une audience chez le président Tebboune

En visite en Allemagne pour discuter avec le chancelier allemand Olaf Scholz, les moyens pour affronter la crise énergétique qui se fait sentir dans toute l’Europe, le président du Conseil Espagnol le socialiste Pedro Sanchez n’a pas caché son souhait d’être reçu au Palais d’El Mouradia par le Président Algérien Abdelmadjid Tebboune.

Très affaibli sur le front intérieur, Pedro Sanchez cherche une bouée de sauvetage chez le président Tebboune, mais ce dernier ne semble nullement disposé à avaler la trahison du président du Conseil espagnol. Aujourd’hui un retour à la normale et à une reprise des relations entre les deux pays est lié au départ de Pedro Sanchez.

Ce dernier aspirait via la visite du président français Emmanuel Macron à une médiation avec les autorités algériennes pour relancer la projet du pipeline Midcat,qui relie la catalogne espagnole au territoire français via les Pyrénées. Un projet qui intéressait l’Allemagne et non la France. Aujourd’hui, face aux représailles russes en réaction aux sanctions occidentales, les européens agissent chacun pour soi comme c’était le cas avec les mesures pour affronter le Covid-19. Par voie de conséquence, l’Algérie est sollicitée par de nombreux partenaires européens pour affronter un hiver qui s’annonce rude . Et comme à l’accoutumée, l’Algérie accorde la priorité aux partenaires fiables, comme l’Italie dont les positions à notre égard, ont rarement déçu. Et comme l’a affirmé le président Tebboune à maintes reprises, l’Italie à l’opposé des pays occidentaux n’a pas boycotté l’Algérie durant la décennie noire du terrorisme. A l’opposé, l’Espagne dirigé par le gouvernement Pedro Sanchez a été gourmand et n’a pas évalué à juste mesure le poids de l’Algérie sur la scène internationale. Le conflit ukrainien et ses répercussions sur la géopolitique et l »économie internationale, ont mis à nu l’absence de visibilité et vision de Pedro Sanchez. Et cela se paie cash. A bon entendeur.