Union Européenne: les engrais phosphatés du Maroc, interdits

Union Européenne: les engrais phosphatés du Maroc, interdits
Nouveau coup dur pour l’économie marocaine, l’Union Européenne EU vient de décider l’interdiction d’importation des engrais phosphatés marocains ( produits grâce au phosphate )pour des raisons liées au  taux de cadmium jugé trop élevé. Celui-ci cause de nombreuses maladies car il entre dans la transformation de produits alimentaires.
Cette mesure intervient dans un contexte particulier où le secteur est confronté à des problèmes de production et des exigences de durabilité, dénoncent des sources de l’Association commerciale espagnole des engrais (ACEFER) à Efeagro.
Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une décision communautaire récemment entrée en vigueur.
« Lorsque des engrais contenant certains niveaux de cadmium sont utilisés, ils s’accumulent comme n’importe quel autre métal. Le cadmium, en fonction des conditions du sol, peut être absorbé par les plantes cultivées », explique Luis Hernández, le coordinateur du groupe de recherche Resisplanta de l’Université autonome de Madrid, soulignant que le cadmium peut affecter à long terme la fertilité du sol.