Sami Kleib : le sommet arabe d’Alger sera «le début de quelque chose»

Sami Kleib : le sommet arabe d'Alger sera «le début de quelque chose»

« Il n’y aura peut-être pas de miracle, mais certainement un début de quelque chose ». C’est en ces termes, à la fois pour le moins très réalistes, mais aussi optimistes, que le spécialiste des questions arabes, le journaliste Samy Kleib a commenté le très attendu Sommet arabe d’Alger, prévu les 1er et 2 novembre prochain.

Sami Kleib, qui s’exprimait au sein de l’émission L’invité de la rédaction sur la chaine 3 de la Radio Algérienne, a précisé que « l’Algérie a de tout temps essayé de sauver la Ligue arabe » qu’il qualifie de corps moribond, pour l’extirper de « l’esprit suicidaire qui a régné dans le monde arabe pendant une trentaine d’années ».

Tout en reconnaissant la difficulté du rôle « rassembleur » que la diplomatie algérienne tente d’assurer, l’auteur de l’ouvrage La Syrie, documents secrets d’une guerre programmée, suggère qu’il serait judicieux de lancer d’abord « un projet réaliste, logique qui répondrait aux aspirations des peuples arabes en commençant par la question palestinienne qui est prioritaire ». Il fait remarquer à ce titre que «l’Algérie a toujours joué un rôle primordial». M. Kleib estime, dans ce sens, que « l’Algérie pourrait relancer le socle panarabe à partir de sa position honorable qui a toujours défendu la cause palestinienne ».