Les comptes des campagnes présidentielles 2017_2022 d’Emmanuel Macron sous la loupe de la justice française

Les comptes des campagnes présidentielles 2017_2022 d'Emmanuel Macron sous la loupe de la justice française

Deux informations judiciaires ont été ouvertes  par le Parquet national financier en octobre 2022, sur les comptes de campagne d’Emmanuel Macron en 2017 et 2022, annoncent les médias de l’hexagone, citant un communiqué du PNF.

Dans un communiqué, le PNF confirme l’ouverture d’informations judiciaires en octobre 2022 pour « favoritisme », « recel de favoritisme » et « tenue non conforme de comptes de campagne » et « minoration d’éléments comptables dans un compte de campagne », portant sur les « conditions d’intervention de cabinets de conseils dans les campagnes électorales de 2017 et 2022 ».

Des juges d’instruction financiers ont donc été chargés ces derniers jours de faire la lumière sur les comptes des campagnes électorales d’Emmanuel Macron, et notamment le rôle du cabinet américain McKinsey.

L’Élysée « a pris connaissance de la communication du Parquet national financier concernant l’ouverture de deux informations judiciaires à la suite notamment de plaintes d’élus et d’association ». « Il appartient à la justice de conduire ces investigations en toute indépendance », ajoute la présidence de la République ce jeudi soir.

Le cabinet américain McKinsey est soupçonné de « blanchiment aggravé de fraude fiscal » après un rapport sénatorial, qui faisait apparaître que l’entreprise n’avait pas payé d’impôts sur les sociétés en France entre 2011 et 2020. C’est dans le cadre de cette affaire que de nouveaux éléments sont apparus et ont conduit le Parquet national financier à ouvrir cette information judiciaire concernant la campagne électorale d’Emmanuel Macron.

 

PARTAGER