France: une enquête sur des détournements de fonds publics à l’encontre du député franco-israélien Habib Meyer

France: une enquête sur des détournements de fonds publics à l'encontre du député franco-israélien Habib Meyer

La chaîne française BFMTV citant, le Parquet de Paris, a annoncé ce mercredi 30 novembre 2022, l’ouverture d’une enquête à l’encontre du député franco-israélien du groupe Les Républicains (LR) Habib Meyer.

 Le bureau à l’Assemblée nationale du député de la 8ème circonscription des Français de l’étranger -qui recouvre notamment Israël, la Grèce et l’Italie- a été perquisitionné mardi, indique la même source.

L’enquête a été confiée à l’OCLCIFF (Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales) en novembre 2021, a précisé le parquet de Paris.

Selon BFMTV, les enquêteurs soupçonnent des irrégularités dans la rémunération de ses collaborateurs parlementaires, et l’enquête est liée à un signalement de Tracfin.

« Des enquêteurs se sont présentés à mon bureau dans le cadre d’interrogations portant selon leurs dires sur la rémunération de mes collaborateurs parlementaires. Je me tiens évidemment à la disposition du parquet pour apporter tous les justificatifs ou documents utiles qui établiront la parfaite régularité de leurs situations et ma totale probité », a réagi le très controversé député aux antécédents judiciaires multiples dans un communiqué.

Meyer Habib, proche du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui incarne la voix de l’entité sioniste à l’assemblée française, siégeait au sein du groupe UDI lors de la précédente législature.