Match Maroc-Canada: les raisons de la présence des patrons des services de renseignements marocains

Match Maroc-Canada: les raisons de la présence des patrons des services de renseignements marocains

La présence ce jeudi 1 er décembre dernier des patrons des services de renseignements du régime du Makhzen, dans les tribunes  du stade Al Thumama à Doha (Qatar),à l’occasion du match Maroc-Canada , n’est pas passée inaperçue pour les marocains.

En compagnie du chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, porte-flambeau du diktat sioniste et fidèle exécutant des accords de normalisation avec l’entité sioniste,  le patron du pôle DGSN-DGST et le chef de la DGED avaient tenu à marquer de leur présence, les esprits des marocains, dans une opération de ternir l’image du régime du Makhzen, de plus en plus menacé par l’effritement dans le sillage de la crise socioéconomique que traverse le pays et la trahison à la cause palestinienne.
Sur ce sujet, les médias israéliens rapportent que contrairement aux mœurs politique de voir un chef d’Etat, un chef de gouvernement ou ministre venir soutenir leurs protégés, la présence d’El Hamouchi et El Mansouri s’inscrit dans le cadre du régime du Makhzen récupérer l’engouement populaire exprimé par les marocains présents au Qatar, et leur attachement à la cause palestinienne. Les deux patrons des services du régime du Makhzen sont venus au Qatar limiter les dégâts des plans déjà établis par les officines du Mossad et leur succursale du Makhzen, que dirigent les El Hamouchi et El Mansouri.

Le plan établi par le Mossad et ses supplétifs de la DGED et de la DST consistait à encourager les supporters marocains à brandir les drapeaux israéliens acheminés à partir de Tel-Aviv par les touristes israéliens via les liaisons aériennes ayant relié Tel-Aviv à Doha.

Un travail de mobilisation des marocains a été déjà effectué au Maroc par des associations marocaines à la solde  du Makhzen et du Mossad et favorable à la normalisation sportive avec l’entité sioniste, au même titre que des associations et organisations de juifs marocains établis en Palestine Occupée et à l’étranger. La mobilisation consistait à brandir l’emblème de l’entité sioniste lors des matches de la sélection marocaine avec la Croatie, la Belgique et le Canada. Et la surprise fût général quand le monde entier a réussi à voir le drapeau palestinien flotter sur le ciel qatari pour interpeller la conscience international sur le droit du Peuple Palestinien ç édifier son Etat sur ses terres spoliées par l’entité sioniste et sa capitale El Qods. Voilà pourquoi, les gardiens du temple du Makhzen se sont rués vers le stade de Al Thumama à  Doha pour récupérer ce qui est récupérable et éviter la colère de leurs maîtres sionistes.

 

 

PARTAGER