La start up auto-attribuée en Sciences Humaines et Sociales : Une nouvelle bourde socio-économique

La start up auto-attribuée en Sciences Humaines et Sociales : Une nouvelle bourde socio-économique

Par Nacera Zellal

Une bizarre frénésie de tenter, coûte que coûte, de s’adapter à la nouvelle tendance économique par la création de start up, il se trouve qu’en Sciences Humaines et Sociales, ce processus est largement tendancieux, en raison de leur auto-attribution, sans l’Expertise ès Qualité. Je vais en démontrer l’échec imminent, habituée à exprimer mon Expertise dans les médias, vu que, malgré les promesses de régler le problème (comme celles du 14/11/2022, de la tutelle), je demeure exclue, en tant que seul Expert de ma Fondation, vu que le 2ème a été interdit de naître en 2011, articles le dénonçant parus in l’Evènement des 19 et 24/03/2021.

Le Premier, c’est le Premier dit le philosophe Pascal et l’Algérie, pour se mondialiser, doit reconnaître cette norme universelle élémentaire. À défaut et comme je l’ai dit publiquement, lors du Rassemblement à l’USTHB en 2015, des Directeurs de Laboratoires, à l’ex-DGRSDT, lui-même discriminateur de mon Statut d’Expert : « Si je suis persona non grata dans vos Comités dits « Scientifiques », veuillez alors envoyer vos projets d’Orthophonie pour Expertise, à mes pairs du CNRS ou du MIT, au lieu de légaliser de faux projets en série ! ». Je demeure donc mise à l’écart, par une Administration sensée faire le Changement pour l’Algérie Nouvelle et se poursuit alors, la Marginalisation des Compétences Nationales, ce qui a vidé le pays de ses scientifiques. Credo : il faut sauver la paix sociale, grande hypocrisie, prouvée par l’effet contraire, qui laisse imperturbables nos administrateurs, à en juger par leur indifférence aux messages collectifs quotidiens, que je reçois, emplis de désarroi des étudiants abusés par le faux pédagogique qui leur est ingurgité, depuis le piratage, le vol, le plagiat et la corruption du LMD d’Orthophonie, dont le complot a été lancé en 2007. Je transfère H24 ces messages au Ministère, que n’ébranlent même pas toutes les grèves des étudiants, qui secouent sporadiquement l’Université d’Alger 2, depuis celle de 2019, due à la falsification légalisée, en 2010, en 2012 et en 2017, de toutes mes Offres LMD, neuroscientifiques. Réprimés par la terreur administrative, ces étudiants, ne font pourtant, que réclamer leur droit à une pédagogie normale et utile ! En 2021, malgré leur sit in au Ministère, ils ont été privés du Master Neurosciences cognitives, pourtant reconduit par l’Arrêté ministériel du 07/09/2021, suite à son détournement par mes propres élèves-enseignants, qui stagnent avec zéro produit depuis plus de 20 ans et qui y substituent à ciel ouvert, de faux cursus LMD non habilités, sans peur de délivrer des diplômes frauduleux et une pédagogie fausse, le tout, avec l’outrecuidance d’afficher sur Moodle, la voierie pédagogique orthophonique, de toutes parts décriée. Conscients et forts de ce qu’ils ne risquent rien, ils poursuivent royalement leurs actes, qui, plus que du Pénal, relèvent du Criminel.

Or, l’État attribue des budgets faramineux pour financer ces projets d’Entreprise. À titre d’exemples, nous apprenons, par ouïe dire, sans Expertise donc selon la norme, que des start up auraient été créées, dans des Filières comme la Psychologie industrielle et l’Orthophonie ! Nos responsables s’en félicitent-même !!

La première Filière concerne l’approche de l’interaction Travail en entreprise/Ressource Humaine, dans sa trinité Comportement-Émotion-Intelligence. C’est une Filière quasi inconnue en matière de production et elle est encouragée. Voir aussi la grande thèse de Khadidja Benabdelkader, que j’ai dirigée dans le cadre du CMEP 13MDU902 avec le CHU d’Evry et versée sur site de l’URNOP.

La seconde concerne le Soin des pathologies voco-verbales. C’est une Filière, qui crée l’actualité, l’Innovation en les Neurosciences et l’IA, en équipes pluridisciplinaires, comme l’édicte la notion de start up et elle est sabordée. Aussi bien dans l’une que dans l’autre, pour être scientifique, l’approche impose l’usage d’outils de Diagnostic de la Ressource humaine, qui soient scientifiquement adaptés à et étalonnés dans la réalité socio-psycho-linguistique et culturelle algérienne. Aussi bien dans l’une que dans l’autre, les statistiques, dada des tenants de la psychologie industrielle, qui est inutile en SHS, voire faux en orthophonie, impose la connaissance de la Qualité de l’objet observé et non de sa Quantité. Sinon, quid du Quoi comptabiliser (ce que font des machines ?

Le seul outil de Diagnostic des pathologies de la communication par la langue, le langage et la voix, disponible en Algérie depuis l’indépendance, est le MTA national-international, l’un des résultats du Projet CMEP 91MDU177, co-dirigé et réalisé au sein du premier Laboratoire de Neurolinguistique d’Europe, CNRS-Toulouse le Mirail et CHU Purpan, avec le premier co-auteur-même, de la batterie originelle, le MT86, test publié à l’OrthoÉdition, à Iceberg en 1992, à l’année-même donc, à laquelle le projet algéro-français a été habilité. Mais, le cours sur le MTA, introduit dans l’Offre de Licence LMD2007, m’est, lui aussi volé depuis ma création du Département d’Orthophonie en 2015, par un externe, qui n’avait pas où aller et qui est en effraction dans mon Département, m’en pourchassant, pour y prodiguer sa roquia avec le bon salaire, y compris une fois mis en retraite. Ces tenants de la psychologie industrielle et sociale, qui goinfrent dans la Chaire d’Orthophonie, occupent des postes de doyen, vice-doyen et de vice-recteur, pour la circonstance, aux fins de se servir à profusion de mon produit volé et blanchi par de frauduleux Arrêtés ministériels. L’Orthophonie n’a trouvé personne pour la défendre, mais le combat se poursuit sans relâche, contre les ennemis de ce pays, qui leur a tout donné, sans mérite aucun.

Sans l’Expertise compétente, la start up en orthophonie ne peut être que structuraliste

C’est-à-dire celle du concret quantifiable, des années 50, alors que c’est une science cognitive inquantifiable !, alors que c’est un secteur prédominé par des règles théoriques abstraites, comme la cohérence, la cohésion, la gnosie et que la formation linguistique et phonétique en LMD d’orthophonie est des plus nulle, depuis le vol, en 1985, du Cours de « Phonétique orthophonique arabe », OPU, 1984, qui, avec tous mes cours plagiés et trafiqués par mes élèves-enseignants, à l’échelle nationale, est mis en ligne sur le site de l’URNOP, seule entité que l’on n’a pas pu me voler, malgré l’aide féroce de l’administration.

L’opération de clochardisation d’un LMD, qui pouvait être un fleuron neuroscientifique, que, exporté vers des Facultés de médecine étrangères, m’envient USA, Canada, Suisse et France, a été montée dans les coulisses administratives de Bouzarréah depuis le complot2007, de mon exclusion du Comité dit « scientifique » de l’ex-Département de PSEO, qui a été monté par mon propre élève médusé, celui qui a le plus goinfré dans mes projets, tout en stagnant au niveau Magistère, sa thèse unique française de la Loi Monory1984, qu’il a soutenue âgé, en 1992, sans l’HDR, dans un thème général sociologiste, alors que je l’avais envoyé à Paris 5, pour apprendre l’Acquisition et ses troubles. Fabriquant ses vols en série de mes Fondations, il est au service de la fraude française, que j’ai enrayée en 1979 (Historique en ligne, sur site de l’URNOP).

05 Axes à instaurer en tant que start up, en Algérie : Halte au gaspillage et aux faux socio-économiques !      

Dans la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=ltrUdC9W6fk, le Dr Laurent Alexandre, reprenant mes idées, pour éviter de former aux métiers que fait disparaître l’IA, insiste sur la notion d’esprit critique compétitif et multidisciplinaire par la lecture et les humanités, à donner à l’Homme, pour bien cerner la place de l’Intelligence Artificielle en Science et en montrer les limites. Voir les 02 articles sur l’Innovation et sur les 03 Intelligences :  https://urnop-alger2.com/personnel/pr-dr-nacira-zellal/ :
https://lematindalgerie.com/linnovation-a-travers-les-neurosciences-prolongements-de-lorthophonie/ ;
https://lematindalgerie.com/linnovation-a-travers-les-neurosciences-prolongements-de-lorthophonie/

Ces travaux pionniers s’inscrivent dans le courant Neuroscientifique, en pleine émergence aujourd’hui en Algérie, malgré tous les connus sabotages, organisés à répétition, perpétrés par les ennemis du pays.

Par exemple, mon élève médecin, dont j’ai sauvé le poste à l’UMMTO et que j’ai formé dans le cadre du CMEP 13MDU902, avec le Laboratoire d’Intelligence Artificielle CHART, de Paris 8 et le CHU Salpêtrière, m’a insultée par son courriel ordurier collectif du mercredi 15/02/2023 20:44, à ma dénonciation de sa contribution au vol collectif, du jury de sa propre thèse, puis de la thèse de ma doctorante du Doctorat LMD Neurosciences et E-Therapy. Ces nombreux cupides charognards, préfèrent le frauduleux papier administratif, qui légalise leurs faux diplômes et grades, à l’intérêt socio-économique, à la Santé humaine et au respect du Maître, qui leur a permis d’exister ! Aucune éthique, aucun respect des lois, aucune sanction !

Ceci ne m’empêche point de poursuivre mon combat de Doyenne-Créatrice des Systèmes classique et LMD, du Métier et de la Recherche Orthophoniques, seule Chaire que la France n’a pas pu laisser en 62. Les délinquants d’Alger 2 ont même tenté de détourner, de s’approprier et de falsifier l’Historique de la Fondation, ce qui m’a incitée à sortir et à publier sur le site de cette seule Bibliothèque d’Orthophonie du Monde Arabo-Africain, mes vidéos biographiques médiatiques, des années 80-90, les recadrant à leur juste place de trabendistes du savoir. Aussi, je rattrape le faux et je fais le démenti pédagogique en Orthophonique via le groupe Telegram promomaster2, que m’ont créé les étudiants leurrés dans leur confiance et objet de terrorisme administratif sitôt qu’ils me communiquent leurs cris de désarroi du genre : « À baccalauréat + 05, nous n’avons rien appris, Madame, s’il vous plaît, veuillez nous former ! »

Vu le déni, le harcèlement et les pratiques malsaines d’intimidation chroniques, par mon Université et par le Ministère perpétrés sur ma personne, espérant mon silence, j’ai même interpellé, par son LinkedIn, Monsieur le Ministre des start up, micro-entreprises et économie de la connaissance.

En l’absence de réactions d’un côté comme de l’autre, voici donc les 05 Axes à décliner en start up et à créer au sein des Maisons d’Entrepreneuriat :

  1. L’Industrie du Logiciel diagnostique et thérapeutique ou E-Therapy, objet du Magistère2011, en voir et comparer aux offres LMD sauvagement auto-attribuées, l’inédit programme sur site de l’URNOP, post-graduation qui ne survivra qu’une année, mais dont les premiers Logiciels, sont versés sur le site de l’URNOP, sans que ni la DGRSDT ni le Ministère y accordent la moindre importance, bien au contraire… ;
  2. L’Industrie des tests de diagnostic en Orthophonie, en Psychologie industrielle, en Psychologie scolaire et en Psychologie clinique, qui soient obligatoirement Adaptés aux réalités linguistique orale et écrite, sociale, culturelle et économique algériennes, selon la Méthodologie scientifique qui, travail pionnier lancé en 1975, est mondialement reconnue et publiée. Voir par ex., en ligne, sur le Slider de l’Accueil du site de l’URNOP, l’article ICP2016, Japon. En psychologie clinique et en Orthophonie, la même démarche doit être appliquée en ce qui concerne les Techniques thérapeutiques et de Rééducation des Psychopathologies, des troubles Neuropsychologiques et des Déficits voco-verbaux.
  3. La Clinique Pluridisciplinaire ;
  4. La Clinique individuelle, organisée en un réseau pluridisciplinaire ;
  5. Les Monographies digitales, de transcription-segmentation phonétique de corpus normaux et pathologiques, « IRM » obligatoirement adaptées à tous les systèmes linguistiques pratiqués en Algérie, le tout, sans exclure les Vocalimétries-physiques-Acoustiques de nos systèmes ;

En conclusion, la démarche actuelle, d’exclusion de l’Expertise des Compétences nationales, par nos 02 Ministères, qui décrètent des ENS, comme celle pour Sourds et Muets, qui est tenue par nos élèves non spécialistes et d’ex-administrateurs d’Alger 2, complices et gestionnaires du vol et de la falsification de la Chaire d’Orthophonie et des start up comme celles improvisées pour enfants dyslexiques et autisme, en toute ignorance des définitions des concepts de Lecture et d’Autisme, signifie que les Maisons d’Entrepreneuriat instaurées dans un secteur d’Expertise non maîtrisé, ne garantissent que l’acquis légalisé, du retard scientifique et socio-économique, pour les années à venir.

La seule façon de le juguler, je préconise ès Qualité, l’urgence :

1) de revenir au LMD d’Orthophonie d’avant son vol et sa contrefaçon ;  de recycler tous les enseignants d’Orthophonie du pays, qui stagnent depuis leur Magistère, leur liste est connue ; appliquer le décret 1998 à ceux dont le diplôme de docteur est l’objet de fraudes (03 dossiers de cas, les plus récents, sont étouffés par l’administration complice, de l’Université et du Ministère) ;

2) d’attendre 05 ans de Re-Formation des masses de faux diplômés issus des fausses licences et des faux masters dits « d’orthophonie », qui sont légalisés depuis 2010 ;

3) de sortir des tiroirs et habiliter, comme s’est engagé à le faire l’actuel DGRSDT, le 28/12/2022, l’Offre de Centre de recherche Neurosciences et Société, le PRFU et le PNR Autisme et Numérique, le Projet de CSSO médical, que des médecins, eux aussi visiblement sans projets, ont tenté de me voler le 06/07/2021, bref, autant de projets utiles et modernes, qui demeurent sous-main basse, malgré leurs agréments2020, 2021, successifs, par  des Comités, pourtant bel et bien habilités par le Ministère… et qui sont, crime inédit, très gravement subtilisés, en vue, « au bon moment » de leur vol, eux aussi, nul n’est à leurrer !

4) Débloquer les soutenances du Doctorat LMD Neurosciences et E-Therapy2017, des 14 fins de thèse que j’ai pu sauver de justesse, puisque ce sont les premiers à même de créer la start up et d’entreprendre le vrai projet neuroscientifique, tout en poursuivant la recherche au sein du Centre de recherche et des PNR-PRFU, en enseignant-encadrant le CSSO médical d’Alger 1,

5) et, ce n’est qu’après quoi, qu’il sera possible alors, de songer intelligemment et utilement, à créer des ENS de Surdité ou d’autre troubles orthophoniques, des filiales et des start up.

 

 

 

PARTAGER