A la une, Algériactu

Attaf en visite de travail à Nouakchott en qualité d’envoyé spécial du président de la République

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ahmed Attaf a entamé lundi, en qualité d’envoyé spécial du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, une visite de travail à Nouakchott (Mauritanie), s’inscrivant dans le cadre du renforcement des relations de fraternité, de coopération et de coordination entre les deux pays, indique un communiqué du ministère.

A l’entame de sa visite, M. Attaf a eu des entretiens bilatéraux en tête-à-tête avec son homologue mauritanien, Mohamed Salem Ould Merzouk, élargis par la suite aux délégations des deux pays, en séance de travail ayant porté sur les relations bilatérales et les perspectives de poursuivre les efforts pour renforcer la coopération dans divers domaines vitaux et intensifier la concertation et la coordination au sujet des développements de la situation sur les plans régional et continental, précise le communiqué.

A cette occasion, les deux parties ont salué « la dynamique exceptionnelle marquant les relations algéro-mauritaniennes dans le cadre de la concrétisation des orientations des dirigeants des deux pays à l’occasion de la visite d’Etat effectuée en Algérie en décembre 2021 par le président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, et de ce qui s’en est suivi comme échéances ayant permis la mise en œuvre des résultats de la rencontre bilatérale au niveau du sommet, notamment la 19 ème session de la Grande commission mixte tenue en septembre dernier à Nouakchott, sanctionnée par la signature de 26 accords et d’un mémorandum d’entente portant sur plusieurs domaines économique, social, culturel et scientifique », note le communiqué.

Les deux ministres ont également évoqué le niveau d’avancement de la réalisation des projets conjoints, avec à leur tête celui de la route reliant Tindouf à Zouerate (Mauritanie), au vu de son importance stratégique, précise la même source.

Dans le cadre de la coordination politique entre les deux pays, les deux ministres ont abordé les questions d’intérêt commun au niveau maghrébin et arabe, ainsi que les développements de la situation dans la région sahélo-saharienne et sur le plan continental en général, soulignant à ce propos « la nécessité de renforcer la convergence des positions entre les deux pays pour faire face aux différentes menaces communes et contribuer efficacement à la promotion des objectifs de paix, de sécurité et de développement sur les plans régional, continental et international », lit-on dans le communiqué.

Au terme des entretiens bilatéraux, les deux parties ont procédé à la signature d’un mémorandum d’entente sur les concertations politiques visant à instaurer « un mécanisme durable pour le renforcement de la coordination politique entre les deux pays frères », conclut la même source.

 

Partager cet article sur :

publicité

Dessin de la semaine

Articles similaires