A la une, Mondactu, monde

ACTUALITES

Le régime du Makhzen et son commandeur impliqués dans le génocide du peuple palestinien

A l'instar des régimes qui livrent des armes à l'entité sioniste, le régime du Makhzen et son commandeur des croyants et président du sinistre comité d'El Qods sont impliqués dans le génocide du peuple palestinien par le régime d'apartheid et des généraux de Tel Aviv.

A l’instar des régimes qui livrent des armes à l’entité sioniste, le régime du Makhzen et son commandeur des croyants et président du sinistre comité d’El Qods sont impliqués dans le génocide du peuple palestinien par le régime d’apartheid et des généraux de Tel Aviv.

Selon le média Globes, la péniche de la marine de l’entité sioniste, l’INS Komemiyut, a fait escale dans le port marocain de Tanger, en provenance des USA, pour s’approvisionner en vue de poursuivre son périple vers la Palestine Occupée, transportant des armes et des munitions.

Dans le cadre de l’escale du navire entre Pascagoula, dans le Mississippi, et la base navale de Haïfa, l’équipage a fait des réserves de carburant et de nourriture pour le reste du voyage vers la Palestine Occupée.

Les fournitures et équipements ont été embarqués à Tanger, selon Globes qui souligne que la première des deux péniches de débarquement achetées par l’entité sioniste et arrivées à Haïfa en septembre dernier, l’INS Nachshon, a également accosté en route au Maroc.

Les péniches de débarquement sont un nouveau moyen dont l’armée sioniste est en train d’équiper, conçu pour le déchargement rapide des forces à terre.

Les péniches de débarquement font partie de l’adaptation de la marine à une guerre multi-arènes qui pourrait être encore plus sévère et plus dure que prévu ,nécessitant le transport logistique d’équipement et le transport de soldats de combat vers des destinations comme le Liban ou d’autres pays.

Si le régime du Makhzen est devenu une succursale du régime sioniste, et qui ne peut contester les visées génocidaires de ce cancer implanté dans le coeur du monde arabe, l’Espagne qui vient de reconnaître l’Etat de la Palestine avait il y a un mois, par la voix de son ministre des Transports, Oscar Fuente, refusé que le cargo Marian Danica, battant pavillon danois, accoste à Cartagena, comme l’indique le journal espagnol « El Pais ». Le cargo il transportait 27 tonnes d’explosifs à destination de l’entité sioniste.

Le week-end dernier, 116 marches ont eu lieu dans 48 villes de la royauté, dans le cadre d’une vaste manifestation anti sioniste appelant à la fin de la normalisation avec ce régime génocidaire.

L’image de l’entité sioniste aux yeux de la rue marocaine peut être apprise dans un rapport de l’Institut du Baromètre arabe, publié récemment. L’enquête indique, entre autres, que le soutien des Marocains à la normalisation entre l’entité sioniste et les États arabes est passé de 31% en 2022 à 13%. De plus, seulement 24 % des personnes interrogées définissent la guerre à Gaza comme une guerre, tandis que 54 % la considèrent comme un « massacre », un « génocide » ou un « massacre ».

Outre l’envoi d’environ 4000 combattants à côté de l’armée sioniste, le régime du Makhzen, s’est illustré ces derniers mois depuis la signature de l’accord de la normalisation, par l’envoi de la main d’oeuvre dans les colonies palestiniennes, en violation du droit international, et le renforcement de la coopération sécuritaire et militaire avec l’entité sioniste au détriment de la volonté du peuple marocain, et de la solidarité arabe. Le régime du commandeur, s’est totalement jeté dans le giron de ce régime sioniste qui poursuit sa politique du génocide du peuple palestinien

Ces dernières années, les relations maroco-sionistes se sont intensifiées grâce à l’achat massif par le le régime du Makhzen d’armes de fabrication sioniste.

Partager cet article sur :

publicité

Dessin de la semaine

Articles similaires