A la une, Mondactu, monde

ACTUALITES

Neuf membres du MAK séquestrés au Maroc

Comme nous l'avons indiqué dans notre dernière contribution, neuf membres de la nébuleuse du MAK, qui ont été exfiltré vers le Maroc par leurs gourous, pour rejoindre la France, sont actuellement séquestrés dans un centre de refugiés de l’UNHCR au royaume Alaouite. 

Comme nous l’avons indiqué dans notre dernière contribution, neuf membres de la nébuleuse du MAK, qui ont été exfiltré vers le Maroc par leurs gourous, pour rejoindre la France, sont actuellement séquestrés dans un centre de refugiés de l’UNHCR au royaume Alaouite. 

Algérie54 apprend que parmi les neuf membres du MAK, mis sous scellé par les services de renseignements du royaime marocain, il y aurait les dénommés : 
Akil Katia,
Kessi Dehia, 
Boudjema Ath Belahsassen, 
Idir Djouher, 
Benatsou Houssine, 
Zerkak Ali Haddad. 


Lesquels ont été dépoullés de leurs affaires personnelles, de leurs biens privés et de leurs passeports. D’autre part, ils sont mis sous pression par les services secrets du Makhzen,dirigé par Abdellatif Hammouchi, qui organise des filatures serrées et un suivi brutal. 
Le marchandage de la vie de ses recrues, séquestrées par les services secrets du régime makhzenien, entre le Maroc et Les gourous du MAK (Ferhat Mehenni et Aksel Belabassi), est lié à un new deal, sur leurs dos. 

En effet, les services d’Abdellatif Hammouchi, le patron des renseignements marocains et des trafics en tout genre, en plus de vouloir renouveler les opérations incendiaires en Algérie, avec leurs sous-traitants terroristes du MAK, ils font pression sur les gourous du MAK, afin qu’ils passent à l’action armée contre le peuple algérien dès cet été 2024.

Des plans terroristes clefs en main sont élaborés dans les bureaux du DGED ( Direction Générale des Études et de la Documentation-Services secrets de la monarchie du Maroc), en collaboration avec la France et l’entité sioniste, qui ne demandent qu’à être exécutés par la filiale berbériste du MAK. 

C’est Aksel Belabassi, touriste-terroriste permanent au royaume, qui a été désigné pour coordonner ce plan machiavélique, qui a pour objectif d’embraser toute la région de Kabylie et même l’Algérie entière. Cet animateur des manifestations du régime du Makzen à Paris, qui a produit une belle pièce de théâtre sur sa pseudo-arrestation du 20 juin 2024, va t-il demander la libération de ses neuf brebis séquestrés par le régime du haschich qui le nourrit ? 

Sachant qu’ils n’ont aucun soutien de la population en Algérie, qui les haït ad vitam aeternam, et ayant peur de perdre leur place de » terroriste pacifiste » à l’UNPO du Dalaï Lama (qu’ils ont subtilisé à leurs amis berbéristes), les fascistes Ferhat Mehenni et Aksel Belabassi, seraient hésitants pour prendre ce marché de l’horreur, en dépit des bobines de dollars alléchantes mises à leur disposition sur le tapis de la roulette de guerre contre le peuple algérien.
Le MAK, multinationale du FMI (France-Maroc Israël), n’hésitera pas à reproduire la liquidation de Jugurtha Louerguioui du 6 décembre 2022, cette autre recrue repêchée morte dans la Seine, après avoir succombé aux sirènes du mouvement terroriste du MAK. La soeur de Jugurtha Louerguioui avait dénoncé la manipulation dont a été victime son frère, mais c’était trop tard…. Il a laissé derrière lui deux enfants et son épouse. 
On espère que ce n’est pas le sort qui sera réservé à ces neufs otages du système diabolique “MAK-Maroc”. 

Partager cet article sur :

publicité

Dessin de la semaine

Articles similaires