A la une, Mondactu, monde, Politique internationale, Sahara occidental

ACTUALITES

Sahara occidental: le Congrès espagnol vote en faveur du rétablissement de la position historique de Madrid

Le Congrès des députés espagnols a voté jeudi, avec une majorité absolue, en faveur d'une proposition non législative pour le rétablissement de la position de "neutralité active" de l'Espagne vis-à-vis de la question du Sahara occidental, indique l'agence espagnole "Europa Press".

Le Congrès des députés espagnols a voté jeudi, avec une majorité absolue, en faveur d’une proposition non législative pour le rétablissement de la position de « neutralité active » de l’Espagne vis-à-vis de la question du Sahara occidental, indique l’agence espagnole « Europa Press ».

« Tous les groupes du Congrès, à l’exception du Parti socialiste (PSOE), ont soutenu le rétablissement de la position historique de neutralité active de l’Espagne concernant le Sahara occidental, conformément à la volonté exprimée par le Congrès des députés à plusieurs reprises entre 2022 et 2024 », note l’agence ibérique.

Rappelons que le 23 mai dernier, le Congrès avait déjà voté à la majorité des voix le retour à la position historique de neutralité active, isolant de fait les députés du PSOE dans leur soutien de la position unilatérale adoptée en mars 2022 par le chef de l’Exécutif, Pedro Sanchez, qui soutient le plan expansionniste du Makhzen. « Le PSOE a encore une fois été laissé seul ce jeudi en plénière du Congrès », que ce soit par le Parti populaire (PP), initiateur de cette proposition non législative, Vox (extrême droite), ou encore une bonne partie de ses alliés habituels à la Chambre basse du Parlement, notamment Sumar.

Le parti de Pedro Sanchez a également été isolé dans deux autres points de la proposition soumise au vote, relatifs à l’appel à soutenir le travail de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), tout en maintenant une « neutralité absolue » dans la question du Sahara occidental, ainsi qu’au renforcement de la coopération dans les Camps de réfugiés sahraouis « dans la même proportion que la coopération avec le Maroc », indique le média.

Notons que la proposition non législative votée par points jeudi par le Congrès espagnol a été déposée il y a quelques jours par le PP avec l’objectif que le gouvernement espagnol « communique au Royaume du Maroc la position adoptée par le Congrès des députés le 23 mai 2024, concernant le Sahara occidental, et rétablisse la position historique de neutralité active de l’Espagne à l’égard du conflit du Sahara occidental, conformément à la volonté exprimée par le Congrès des députés à plusieurs reprises entre 2022 et 2024 ».

En outre, les membres du groupe parlementaire du PP, par cette action, tentent d’amener le gouvernement à soutenir le travail de la Minurso et de l’émissaire onusien, Staffan de Mistura, en maintenant une neutralité absolue dans le conflit. Ils ont rappelé lors du dépôt de la proposition que tous les gouvernements espagnols précédents avaient maintenu une position de neutralité, jusqu’à ce qu’en 2022, le Premier ministre, Pedro Sanchez a opéré un revirement unilatéral vis-à-vis de la question sahraouie en soutenant le plan expansionniste du Maroc.

Le groupe parlementaire du PP rappelle également qu' »il y a eu de nombreuses déclarations approuvées par le Congrès des députés qui ont exigé le retour à la position de neutralité et la facilitation d’un accord entre les parties » au conflit, à savoir le Maroc et le Front Polisario.

Partager cet article sur :

publicité

Dessin de la semaine

Articles similaires