Le CODAPSO condamne les mauvais traitements infligés à son vice-président à l’aéroport de Laâyoune occupée

Le Comité de défense du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination (CODAPSO) a « condamné fermement », lundi, « les mauvais traitements et agressions verbales » dont a été victime son vice-président, l’activiste Hmad Hammad, à l’aéroport de Laâyoune occupée, appelant la communauté internationale à assurer la protection des droits de l’homme au Sahara occidental.