Duro Felguera se retire du projet de la centrale thermique de Djelfa: Nouveau coup dur pour la présence espagnole en Algérie

Deux ans après la suspension du traité d’amitié, de coopération et de bon voisinage en juin 2022, décidée par Alger, pour répondre à la trahison de Madrid à l’égard du dossier sahraoui, et après une semaine du communiqué de l’UE sur l’accord d’association avec l’Algérie, le groupe espagnol Duro Felguera a décidé de suspendre son engagement pour la concrétisation du projet de la centrale thermique à cycle combiné de Djelfa, rapporte jeudi 20 janvier le média ibérique Cinco Dias.