ONU: L’entité sioniste responsable « de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité » à Ghaza

L’entité sioniste est responsable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité à Ghaza, a affirmé, mercredi, une commission d’enquête des Nations unies.  » Les crimes contre l’humanité d’extermination, de meurtre, de persécution fondée sur le genre à l’encontre d’hommes et de garçons palestiniens, de transfert forcé, d’actes de torture et de traitements inhumains et cruels ont été commis » par l’entité sioniste, a conclut un rapport de la Commission d’enquête sur les atteintes aux droits humains dans les territoires palestiniens occupés, créée en mai 2021 par le Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

C10-UA: réparer une injustice historique en octroyant à l’Afrique sa représentation méritée au CS

Le ministre sierra-léonais des Affaires étrangères et de la Coopération, Musa Timothy Kabba a affirmé, lundi, que la 11e Réunion ministérielle du Comité des dix chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine (C10), sur la réforme du Conseil de sécurité, qu’accueille l’Algérie, « se veut un engagement quant à l’impératif de réparer l’injustice historique dont est victime l’Afrique qui doit jouir de la représentation qui lui sied au sein du Conseil de sécurité onusien ».

Réforme du Conseil de sécurité: Une position africaine commune pour corriger l’injustice historique à l’égard du continent

Le Secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger Lounès Magramane a affirmé, dimanche, qu’une position africaine commune était un atout important reflétant la volonté commune des 55 Etats membres de l’Union africaine (UA), et visant notamment à corriger l’injustice historique à l’égard du continent.

Les ambassadeurs d’Espagne et de Palestine saluent les efforts de l’Algérie pour l’arrêt de l’agression contre Ghaza

 Les ambassadeurs d’Espagne et de Palestine en Algérie, MM. Fernando Mor?n et Fayez Abu Aita, ont salué, mercredi, les efforts consentis par l’Algérie au sein du Conseil de sécurité onusien pour cesser l’agression sioniste contre la bande de Ghaza et ancrer la reconnaissance de la Palestine en tant qu’Etat membre de plein droit à l’Organisation des Nations unies (ONU).

Des experts de l’ONU appellent à reconnaître l’Etat de Palestine

Plus de 20 experts indépendants de l’ONU ont appelé, lundi à Genève, à la reconnaissance de l’Etat de Palestine, exhortant les Etats qui ne l’ont pas encore fait, à suivre l’exemple de l’Espagne, l’Irlande et la Norvège qui ont franchi le pas dernièrement. Cette reconnaissance est « une importante considération des droits des Palestiniens », affirment ces experts, qui sont rattachés au Conseil des droits de l’homme, mais ne s’expriment pas au nom de l’ONU.